installation-en-Andalousie

installation-en-Andalousie

Les dépenses au quotidien

Vous êtes maintenant dans vos meubles…

Vous dominez les différentes démarches administratives liées à votre installation définitive…

Vous aimeriez savoir sur quel pied danser financièrement.

 

Une première constatation ! La vie vous coûtera moins cher que dans le Nord. En Andalousie, vous serez déjà confronté à moins de dépenses liées au chauffage, par exemple. La rage taxatoire – commune en Belgique – ne fait pas partie du vocabulaire local même en ces temps de crise.

 

Je vous propose donc une liste (non exhaustive) des coûts au quotidien… sur base annuelle.
Les montants ne sont fournis qu’à titre indicatif. Le mode de vie de chacun diffère et une commune n’est pas l’autre. Ce qui vous coûte dix euros sur la Costa del Sol ne vous en coûtera que six ou sept en un lieu moins prisé. Ils concernent une famille composée de trois adultes… et l’expérience de sept ans en Andalousie. A vous d'ajouter ou de supprimer les postes que vous estimez mieux vous correspondre.

 

Emplettes (1) :                           5000,-
Electricité (2) :                             960,-
Gaz (bonbonnes) (3) :                   90,-
Eau (puits artésien) :                       0,-

Chauffage (4) :                            250,-
Tf / internet (5) :                          720,-
Voiture (6) :                                2800,-

Frais bancaires (7) :                    100,-
Assurances "Hogar" (8):             580,-
Assurances décès (9) :               220,-
Enlèvement des immondices :   200,-
Vêtements (10) :                          600,-


(1) Vous retrouvez en Espagne les grandes enseignes rencontrées chez vous (Carrefour, Auchan, Aldi, Lidl,…). D’autres, locales, (Eroski, Mercadona, Supersol,…) proposent des produits de qualité et le service en plus. Mercadona vous offre la possibilité de commander par internet et la livraison à domicile est gratuite dès 60 euros d’achat. Les cartes de fidélité ne manquent pas. Simple carte de crédit (Mercadona) – le montant de vos achats mensuels, sans intérêts, est prélevé en début de mois suivant – ou carte de fidélité (Eroski) ouvrant le droit à de multiples cadeaux et avantages. 

 

(2) Pour comparer ce qui est comparable, notre consommation quotidienne (sur base annuelle) est de 14,26 kWh... et la filtration de la piscine fonctionne de six à huit heures par jour d’avril à début novembre. Avec de la discipline et de l'organisation, les économies dans le domaine de l’électricité sont possibles : compteur à discrimination horaire, lessive et vaisselle de nuit, choix d’une puissance conforme aux besoins, ampoules et électroménagers économiques,... 

Depuis le 1er juillet 2015 - avec un délai d'adaptation de trois mois -, la tarification électrique a été modifiée. Le coût de l'électricité est calculé sur base horaire. Si le consommateur n'a pas vu de modifications (de forme) sur sa facture, il lui est loisible de compulser le site internet de son distributeur afin de connaître les périodes creuses, les périodes les plus favorables au quotidien.

Je vous invite à lire, en fin de texte, un article paru sur http://www.lepetitjournal.com en octobre 2015 concernant cette tarification et quelques conseils afin de réaliser de substantielles économies.

 

(3) Ce montant peut sembler faible. Il ne concerne que l’usage d’une gazinière. L’eau chaude est produite par un boiler. Les villes (importantes) disposent d’un réseau alimenté au gaz naturel.

 

(4) Selon que vous habitiez en bordure de mer ou à l’intérieur du pays, la facture de chauffage sera sensiblement différente. Il fait plus froid dans la sierra. Tous les systèmes existent en la matière… sauf si vous avez opté pour une location. Dans notre cas, nous disposons d’un insert avec turbine (50,- à 70,- € le stère de bois) et un foyer à paraffine Zybro Kamin pour les journées vraiment froides (Si, si ! Cela arrive) ou humides (40,- € pour 20 litres de paraffine soit une autonomie d’environ 75 heures). A cela s’ajoutent des radiateurs d’appoint (corps en céramique et programmable) dans les chambres et salles de bain. Attention cependant au système d'air conditionné réversible (chaud et froid)... pratique mais énergivore !

 

(5) Nous ne disposons pas (encore) de lignes téléphoniques fixes parce que nous habitons « en el campo ». Nous devons donc utiliser une antenne satellite pour l'internet. Formule évidemment plus onéreuse (43,- € mensuels). Un contrat classique auprès d’une compagnie classique tourne autour de 30,- € mensuels (téléphone fixe ET internet). Pour le GSM (téléphone portable), il est préférable de prendre une carte prépayée. En tant qu’étranger, vous n’en ferez pas grand usage. Pour contacter vos proches, le plus intéressant reste le logiciel Skype. Si votre interlocuteur est, lui aussi Skype, la vidéocommunication ne vous coûtera pas un cent.

 

(6) Le carburant reste parmi les meilleurs marchés d’Europe – 1,25 € pour la 95 et 1,15 € pour le gasoil (août 2017) -. Les fluctuations sont faibles.

Le montant des assurances est proche de ce que j’ai connu en Belgique mais les couvertures sont plus larges. Ainsi, le dépannage en Espagne ou à l’étranger est compris ainsi que le véhicule de courtoisie. Vous pouvez faire appel à un courtier ou choisir une des nombreuses compagnies online, moins chère, mais il vous faudra vous charger des contacts. Certaines ont des correspondants anglophones. L'assurance "petite omnium" (responsabilité civile, vol, incendie, bris de glaces,...) de mon 4X4 me revient à 400,- euros annuels. Cependant, si vous désirez couvrir un "jeune" conducteur - moins de 26 ans ou en possession du permis de conduire depuis moins de deux ans -, la prime devient exponentielle (cela peut aller jusque 920,- € de supplément). Si vous êtes dans ce cas de figure, je vous conseille la Mapfre.

La taxe de circulation municipale est d’un ridicule (70,- € pour un 4x4 de 105 CV) par rapport à ce que je payais en Belgique. Il est vrai qu'en France, la vignette n'existe plus.

2100,- € représente le coût annuel d’un véhicule essence (9 L / 100 Kms) entretien ainsi que toutes taxe et assurance comprises pour 20.000 kilomètres parcourus. Cependant, il ne tient pas compte des éventuelles pannes et autres problèmes inhérents à l’usage.  

 

(7) En ce qui concerne les frais bancaires, je vous renvoie à l'article Démarches administratives. Il est parfois nécessaire de disposer d’un compte dans chaque pays. Si vous percevez une pension de l’Etat belge, elle sera versée sur un compte étranger moyennant l’envoi préalable et mensuel d’un certificat de vie à retirer à l’Ayuntamiento. Très lourd ! Certains organismes refusent tout simplement des transactions sur compte étranger. Certaines enseignes proposent des comptes à frais réduits moyennant quelques règles à respecter (nombre de transactions électroniques minimum et versement mensuel d'un montant minimum).

 

(8) Il existe déjà des assurances "Hogar" pour un montant forfaitaire de 250 € environ. De plus, si vous prenez toutes vos assurances auprès de la même compagnie, vous pouvez bénéficier de réductions substantielles. Comme tout contrat, vous pouvez en discuter les clauses et l'adapter à vos réels besoins. Si vous ne dominez pas le castillan, préférez une compagnie qui dispose de bureaux ou de courtiers à celles qui travaillent par internet. En cas de soucis, il sera plus aisé d'exposer votre cas. 

En matière de couverture, les contrats sont souvent moins sélectifs qu'en Belgique. Ainsi, votre assurance "Hogar" couvre les risques pour lesquels vous devez souscrire une assurance en responsabilité civile. En cas de pépins au domicile (fuite à une canalisation, problème de serrurerie,...), la compagnie s'engage à vous dépanner dans l´heure qui suit votre appel... 365 jours par an et 24 heures sur 24. Si votre maladresse envoie la nouvelle TV écran plasma par terre, aucun souci ! La compagnie prend en charge les réparations ou vous rembourse le montant payé... malgré que vous soyez responsable de l'incident.

Un vécu personnel ! Nous sommes le samedi 1er mai 2009 en fin d'après-midi. Je suis en train de remplacer le robinet d'alimentation du lave-linge par un autre à double tête. Je ne sens pas mes forces et casse, non pas le robinet, mais le pas de vis du tuyau d'arrivée d'eau, celui-là même qui sort du mur. Obligé de couper l'alimentation principale et aucun moyen d'obturer la fuite. Toujours ancré dans mes habitudes belges - nous ne sommes en Espagne que depuis quatre mois - je peste, je jure, je m'en veux. Mon épouse me rappelle que nous avons souscrit une assurance "Hogar". Je prends contact avec la centrale et expose la situation. Ma correspondante en comprend bien l'urgence. Dans le quart d´heure, nous recevons un appel d'un plombier de Cádiz (25 kilomètres de notre domicile) qui nous demande quelques renseignements complémentaires. Une demi-heure plus tard, il est à pied d'oeuvre. Pour remplacer la tête du tuyau, il a dû "amplifier" (proprement) le trou dans le carrelage. Au terme de la réparation, il nous demande si l'on désire que le maçon vienne de suite ou si cela peut attendre lundi. Et tout cela avec le sourire sans débourser un cent ! Le travail de finition, je l'ai exécuté moi-même.

 

(9) L'assurance décès est intéressante vu les courts délais entre le décès et les funérailles (maximum 24 heures). Outre la prise en charge de la cérémonie, un agent s’occupe de toutes les démarches administratives.

Il existe des assurances intitulées - Plan de asistencia familiar - qui, outre les prestations liées au décès, prennent également en charge certains frais médicaux sans être pour autant une assurance "soins de santé" à proprement parlé ou encore vous accompagne lors de problèmes rencontrés au cours d'un déplacement, même à l'étranger.

 

(10) L'espagnol(e) ne dispose pas d'une garde-robe importante. Quelques pièces usées au cours de la saison et remplacées pour l'année suivante. Les marchés locaux proposent des produits à des prix défiant toute concurrence. Ici aussi, vous rencontrez dans les centres commerciaux les grandes enseignes connues (H&M, Zara & Springfield qui sont espagnols, Celop,…).

 

Voilà une approche non exhaustive mais abordant les postes principaux.

A vous de l’adapter et d’y ajouter ce qui vous semble approprié à votre cas personnel :

 - le loyer : de 350,- à 550,- € selon le type de logement et sa situation.

 - une assurance "soins de santé" : primes mensuelles en fonction de la compagnie, de l'âge du contractant et des garanties souhaitées.

 - des loisirs actifs : 20,- € mensuels pour la participation à des activités sportives encadrées.

 - des sorties « gastronomiques » : comptez entre 15 et 20,- € le couvert (deux plats, dessert, pain et boissons) dans un restaurant courant et le double dans un restaurant de luxe.

 - l'Andalou prend volontiers son petit déjeuner à l'extérieur. Comptez 2,- € à 3,- € pour le petit pain, huile, tomate et le café. Ajoutez 1,50 € pour le jus d'orange naturel. Ensuite, vous pouvez améliorer l'ordinaire au coup par coup (confiture, jamón serrano, pàté,...). Les churros font partie du paysage matinal. Comptez 2,- € pour une ration avec le café.

 - des spectacles : les meilleures places lors d’un concert ou d’un spectacle lyrique tournent autour des 40,- €, la moyenne est de 20 à 25,- €.

 - des abonnements à des chaînes télévisées cryptées.

 

Electricité - Comment fonctionne la nouvelle tarification et comment en tirer profit ? (Perrine Laffon pour www.lepetitjournal.com)

  

Depuis le jeudi 1er octobre, la facturation de l'électricité dans les foyers espagnols a évolué. Huit millions de consommateurs ont basculé sur le système de tarification régulée, appelé PVPC (Precio Voluntario para el Pequeño Consumidor). Un nouveau système qui va permettre de facturer en fonction de la consommation réelle, et non pas en fonction d'un profil de consommateur prédéterminé par la REE (Red Eléctrica de España) comme cela était fait jusqu'à présent.

 

 

La nouvelle facturation électrique est officiellement entrée en vigueur le 1erjuillet dernier, mais les compagnies de fourniture d'électricité avaient obtenu un délai de trois mois pour s'adapter, qui a pris fin jeudi dernier. L'ensemble des consommateurs passe donc sur une base de tarification PVPC, autrement dit sur un tarif régulé. Les compagnies d'électricité devront donc calculer la consommation de leurs clients à chaque heure de la journée, puisque le prix PVPC se base sur la consommation quotidienne de kilowatts sur le marché. La présentation de votre facture restera la même, car si les entreprises envoyaient le détail de votre consommation par heure, vous recevriez des pages de facture chaque mois. Le client qui souhaite consulter ce détail pourra cependant le faire sur Internet, sur le site de son fournisseur d'électricité. 
La grande différence de la nouvelle norme réside dans l'utilisation d'un compteur électrique dit "intelligent". Toutes les personnes dont l'habitat est équipé d'un compteur intelligent pourront désormais être facturées en fonction de la consommation et du prix moyen calculé par heure. 

 

Comment savoir si j'ai un compteur intelligent ?

Il vous suffit de regarder sur votre facture d'électricité. Quelque soit le fournisseur, il y a un encadré datos del contrato situé en bas à gauche de votre facture. A la troisième ligne de cet encadré, vous trouverez le type de tarification à laquelle vous êtes soumis - tipo de contrato - et vous pourrez vérifier si vous êtes relié à un compteur intelligent ou non à la quatrième ligne - tipo de contador -.   

Tout le monde n'est pas encore équipé des nouveaux compteurs. Le ministère de l'Industrie a mis en place un plan d'action pour que l'ensemble des foyers espagnols soit équipé de ces compteurs intelligents d'ici fin 2018. En attendant, ceux qui n'ont pas ce nouvel appareil seront facturés sur la base de la consommation totale d'une période multipliée par le prix moyen du kilowatt sur cette période. 

Quelle tarification me convient le mieux ?
Tous les consommateurs qui passent au PVPC pourront choisir entre plusieurs types de tarification :

 - la tarification générale (appelée 2.0A)

 - la tarification par discrimination horaire (appelée 2.0DHA)

 - la tarification de voiture électrique (2.0DHS)

Avec le modèle général de tarification, le prix au kilowatt est approximativement le même tout au long de la journée. Avec les deux autres types de tarification en revanche, il existe des périodes pleines et des périodes creuses qui vont faire varier la tarification. Les périodes pleines correspondent à la plage horaire de 12h à 22h en hiver, et de 13h à 23h en été. L'entreprise Selecta analyse le marché énergétique et compare les offres pour conseiller les consommateurs. Son président Gonzalo Lahera assure qu'après les études menées par l'organisme : "la tarification par discrimination horaire semble être l'option au coût le plus avantageux. Sans changer ses habitudes de consommation, on peut économiser jusqu'à 10% sur sa facture en passant à cette tarification".  


Les heures pleines et heures creuses
Le choix de la tarification dépend des heures de la journée durant lesquelles l'électricité est utilisée. Un ménage qui l'utilise essentiellement dans les heures creuses aura tout intérêt à choisir la discrimination horaire pour sa facturation. En Espagne le prix de l'électricité est très variable selon l'heure, mais d'une manière générale les heures où la consommation d'électricité est la plus chère sont en semaine le soir à partir de 20 heures à 23 heures et le matin de 9 heures à 11heures. 

 

Voici un exemple de variation de PVCP par heure pour les trois types de facturation pour la journée du 5 octobre 2015 (données communiquées par REE) :

 

 


De nouvelles offres commerciales adaptées se créent 
La nouvelle réforme a aussi ouvert la porte au marché libre pour la consommation d'électricité. Les clients peuvent comparer les offres et signer un accord avec le fournisseur d'énergie de leur choix. Dans ce cas, le prix n'est plus fixé par le marché mais par l'entreprise. Vous pouvez étudier et comparer les différentes offres au préalable en consultant le comparateur du CNMC, la Commission nationale des marchés et de la concurrence, ainsi que celui de Selecta. De même, plusieurs compagnies d'électricité ont ouvert leur propre page pour permettre aux utilisateurs de connaître l'offre commerciale qui s'adapte le mieux à la consommation de leur foyer. Iberdrola a lancé http://www.planesatumedida.es pour adapter les contrats des clients après cette réforme. L'entreprise Endesa, quant à elle, a mis en place des réductions additionnelles en fonction des formules choisies.

Comment gaspiller moins sur sa facture énergie ?
Avant toute chose, cela ne sert absolument à rien de se lever à 4 heures du matin pour lancer une machine à laver le linge. Les différents analystes s'accordent tous sur le fait que la différence de tarif entre l'heure la plus chère et l'heure la moins chère n'est que de quelques centimes d'euros. Vous lever durant la nuit pour faire fonctionner vos appareils ne vous rapporterait que quelques dizaines de centimes d'euros par mois.
Cependant il existe d'autres manières d'économiser sur votre facture. Vous pouvez par exemple revoir la puissance convenue dans votre contrat pour l'adapter à la puissance dont vous avez réellement besoin. Pour la calculer, il vous faut prendre en compte la puissance de tous les appareils électriques de la maison, en partant du principe que tous fonctionneraient en même temps. 
D'autre part, certaines personnes peuvent profiter du "bonus social". Il offre une remise de 25% aux ménages les plus modestes.

Pour pouvoir en bénéficier, il faut remplir les conditions suivantes :
- avoir une consommation électrique inférieure à 3Kwh
- être retraité de plus de 60 ans et avoir une pension faible
ou
- posséder le titre de famille nombreuse
ou
- que tous les membres d'un même foyer soient au chômage.



23/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres